Le vendredi 28 avril : Fabrice ZAMMARCHI

Le vendredi 28 avril prochain « Jazz à Chevilly » vous propose d’écouter Fabrice ZAMMARCHI (clarinette) accompagné par le trio de Pierre CHRISTOPHE (piano), Raphaël DEVER (contrebasse) et Laurent BATAILLE (batterie) dans un HOMMAGE AU CLARINETTISTE BUDDY DE FRANC0 (1923-2014) dont il fut l’élève et le biographe.

Ce concert sera commenté par Fabrice qui a bien connu Buddy et qui a écrit un livre édité en anglais dont il apportera quelques exemplaire pour les amateurs. Publié en 2002 ce livre est devenu un  » collector ».

Fabrice Zammarchi est musicien et écrivain. Auteur de plusieurs ouvrages biographiques, il a réédité des disques et catalogues concernant ses maîtres de musique. Il débute la clarinette dès l’âge de dix ans et s’initie au saxophone soprano en 1964 grâce aux disques de Sidney Bechet avec Claude Luter. En 1975, ses études de clarinette classique le conduisent à expérimenter la musique contemporaine avant de revenir vers le jazz : l’étude du saxophone à l’école de jazz du CIM sous la direction de Michel Roques.

Sur scène à la clarinette, Fabrice Zammarchi a approché ses maîtres français et américains avec lesquels il a tissé des liens d’amitié et traversé l’histoire de cet instrument. Ce sont dans l’ordre Claude Luter, Maxim Saury, Bob Wilber et Buddy DeFranco. Pour le saxophone, des petites formations Dixieland au big band « Swing Limited Corporation », il privilégie une esthétique qui s’étend de Sidney Bechet à Charlie Parker. Il a joué au Caveau de la Huchette, au Slow Club, au Petit Journal Saint-Michel et Montparnasse et dans divers Festivals Américains : le Jazz & Heritage Festival de New Orleans en 1997, l’Oregon Festival of American Music de Eugene en 2000, le Buddy DeFranco Jazz Festival de Missoula dans le Montana en 2003. Depuis 2006, Fabrice Zammarchi dirige ce quartet Swing Bop inspiré du maître DeFranco.

Pour notre concert, Fabrice et Pierre Christophe ont spécialement mis au point un répertoire fidèle à la musique de Buddy De Franco dans laquelle nous pénétreront grâce aux précisions de Fabrice. Connaissant bien Pierre et son trio, fidèles participants et coopérants à la vie de notre club, nous sommes surs que leur travail sera aussi rigoureux que celui réalisé pour notre dernière « Mi-Nuit » du piano.

Encore une très bonne soirée en perspective.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply