Vendredi 24 mai – 20h30 : Pauline Atlan Quintet

La chanteuse Pauline Atlan et le remarquable pianiste « stride » Louis Mazetier se sont rencontrés il y a une quinzaine d’années à l’occasion de jam sessions.

Fille du clarinettiste Pierre ATLAN, Pauline est née dans le jazz. Elle commence par chanter le répertoire «Nouvelle Orléans» cher à son père puis le «modernise» avec les standards de l’American Songbook et va vers un style, toujours classique mais plus swing, de la musique de jazz.
De son côté, Louis est probablement un des tout meilleurs représentants du piano Stride en France, et nous l’avions d’ailleurs accueilli en décembre dernier à notre 9e Mi-Nuit du piano.
Leur intérêt commun pour les belles mélodies du répertoire des années 20/30 et leur sens du swing les rapproche très naturellement et leur donne envie de ressusciter les chansons, trop rarement interprétées de nos jours, des morceaux du remarquable pianiste et chanteur Thomas « Fats » Waller (1904 – 1943) et de ses contemporaines Billie Holiday et Ethel Waters.
Il en sortira un album « Le Monde de Fats », paru l’an dernier.
Ils seront accompagnés ce soir par Christophe Davot, guitariste à la « pompe » et au tempo extrêmement efficace (chef d’orchestre du Paris Gadjo Club), Jean-Pierre Rebillard dont la solidité et la sonorité impeccables lui assurent de tenir la pare de contrebasse avec brio.
Enfin la virtuosité de Nicolas Montier, qui nous a bien soutenus lors de nos débuts (primé plusieurs fois par l’Académie du Jazz), brillant multi instrumentiste, ici au saxophone ténor, ajoute avec le meilleur goût, la couleur des jazz bands des années 30.
Un jazz « swinguant », touchant et joyeux à la fois.

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Ouverture des portes à 20h00
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.

Vendredi 17 mai – 20h30. Cabaret Chanson : Ninine Garcia & Eva Slongo

Pour notre cabaret-chanson du mois de mai, nous avons invité Ninine GARCIA que certains connaissent déjà en qualité de guitariste manouche, car il a eu  l’occasion de se produire à plusieurs reprises dans notre club, soit en tant que chef d’orchestre, soit en accompagnateur.
Aujourd’hui, c’est le chanteur et compositeur de chansons que nous recevons. En effet, Ninine vient nous présenter les textes et les musiques qui trottaient dans sa tête depuis toujours.
Ninine est un musicien atypique. ‘’Manouche de chez Manouche’’, il vit dans la tradition. Une caravane sur un terrain de la région parisienne ou est regroupé l’ensemble de la famille.
Technicien hors pair, il a joué avec les plus grands. Il est le mentor de Thomas DUTRONC et l’a formé au Gipsy Jazz. Avec MORENO, Angelo DEBARRE, Tchavollo SCHMITT, ses compères du film ‘’Les fils du vent’’, Ninine est considéré comme le plus légitime successeur de Django REINHARDT. Bien que ne sachant pas écrire la musique, il compose et a des centaines de mélodie dans sa tête. Sa relation avec sa musique est passionnelle, charnelle.
Un projet s’est donc formé pour la réalisation d’un nouveau CD, qui doit constituer un ‘’évènement musical’’ et servir d’appui à une série de concerts.
Pour cette soirée, Il sera accompagné d’Eva SLONGO, formidable violoniste, chanteuse et « scatteuse » (chant par onomatopées), Rocky GARCIA, son fils (Guitare Rythmique) et Laurent DELAVEAU (Contrebasse). Il nous promènera
dans ces chemins qui, d’une certaine manière, illustrent la mémoire, la richesse des traditions manouche.

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – Chevilly-Larue
Bar, boissons et restauration légère à prix doux
Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Pas de réservation – Places à la salle le jour même
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 20h45

Vendredi 19 avril – 20h30 : Angelo Debarre & Aurore Voilqué Trio

Après différents projets, tous très différents les uns des autres (Aurore Voilqué Septet, Rhoda Scott), Mayfair Electro Jazz ou Orient Occident),
c’est un retour aux sources pour la violoniste et chanteuse Aurore VOILQUÉ, qui se lance dans un bel hommage à la musique manouche qu’elle aime tant, aux cotés de l’un des plus grands guitaristes actuels de ce style : Angelo
DEBARRE.
Appartenant incontestablement à la famille grandissante des héritiers de Django, Angelo s’est construit une personnalité très forte. Son style, servi par une technique ébouriffante, s’enrichissant sans cesse au fil des rencontres
musicales, dans la plus pure tradion gitane. Angelo Debarre est désormais reconnu comme l’un des plus talentueux guitaristes du jazz manouche.
Entourés par une rythmique au groove implacable tenue par Mathieu CHATELAIN à la guitare et Claudius DUPONT à la contrebasse, les deux solistes peuvent se laisser aller à l’improvisation sans aucun obstacle.
C’est indéniable, ça tourne et ce, dans la tradion.
C’est ce véritable son gitan que la violoniste est allée chercher en réunissant ces 3 musiciens, parmi les plus demandés du style.
Un magnifique voyage dans l’univers manouche, entre Standards de Django Reinhardt, chansons françaises des années 40 et quelques compositions.
Encore une soirée à ne surtout pas manquer !

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Ouverture des portes à 20h00
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.

Vendredi 29 mars – 20h30. Cabaret Chanson : Les amis de Pierre « Autour de Pierre Barouh »

Dominique Cravic, Claire Elzière et Laurent Valero se sont rencontrés à Rochefort pour une carte blanche autour de… Pierre Barouh. « La vita amico e l’arte dell’ incontro » (La vie c’est l’art des rencontres). L’amitié s’est installée, Pierre lui s’est absenté il y a deux ans, l’envie de le célébrer en chansons et en musique a vu le jour.
Il y a des années où l’on a envie de chanter Pierre…
Longtemps le producteur aventureux, aventurier, inlassablement disponible au talent des autres comme il aimait à le dire, a éclipsé l’auteur de chansons qu’il n’a jamais cessé d’être depuis son adolescence. Son répertoire est vaste, mais s’il est l’auteur de textes entrés dans le patrimoine (La bicyclette, Un homme et une femme, Des ronds dans l’eau…) un grand nombre de ses chansons restent à découvrir.
Ainsi est née l’idée d’un cabaret dédié à ses chansons.
On aurait aimé le faire avec lui ce cabaret, mais si Pierrot s’en est allé, ses chansons ne demandent qu’à être chantées par les uns rencontrant les autres.
Un voyage dans l’univers des mots de Pierre, c’est l’idée de ce5e soirée que vous proposent Claire Elzière (voix), Eric Guilleton (guitare, voix, ukulélé), Dominique Cravic (guitare, ukulélé, voix), Laurent Valero (violon alto,  bandonéon, flûtes) et Grégory Veux (piano, voix).
Un moment inédit à partager avec le public, dans l’esprit qui était le sien, ouvert et curieux, à l’image du label Saravah qu’il fonda en 1966 et dont le riche catalogue est un manifeste de toutes les esthétiques musicales à lui tout seul.
Des chansons de Pierre dans une veine « française » mais aussi ses versions françaises des grands standards de la bossa-nova, genre qu’il adorait et dont il aida à la diffusion en France.

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – Chevilly-Larue
Bar, boissons et restauration légère à prix doux
Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Pas de réservation – Places à la salle le jour même
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 20h45

Vendredi 15 mars – 20h30 : Robin McKelle au Théâtre André Malraux

Après un album résolument pop, Robin McKelle signe son grand retour au jazz.

Acoustique, c’est le maître mot qui accompagne le retour de cette chanteuse, native de Rochester, à des sonorités plus jazz.

Un piano, une guitare, des percussions et une voix caméléon inspirée de la Soul et du Rythm’n Blues. De la composition aux arrangements, la jazzwoman à la voix rauque est omniprésente sur cet album minimaliste. Robin McKelle embrasse tous les styles de ces musiques qui parlent si bien de l’âme et elle nous livre un concert inédit.

Un 8ème opus sous le signe de la maturité, le groove en trait d’union.

Chant, composition, direction artistique : Robin McKelle
Piano, Fender Rhodes et orgue : Shedrick Mitchell
Basse : Vicente Archer
Percussions : Daniel Sadownick
Guitares : Marvin Sewell & Al Street
Saxophones : Chris Potter

La presse en parle :

 » Il faut être musicienne pour entendre les qualités d’un accord, un peu sorcière pour se glisser dans les harmonies et déjouer les pièges, un peu équilibiriste pour frôler les dissonances et se rattraper le ton d’après […] Voilà, quand on a tout ça, on peut prétendre rivaliser avec Robin Mc Kelle, mais sans aucune chance d’y parvenir  bien sûr… » André Manoukian, France Inter

Théâtre André Malraux – Place Jean-Paul Sartre – 94 Chevilly-Larue
Plein tarif : 23€ – Adhérents Jazz à Chevilly et – 25 ans : 12€
Réservation indispensable au 01 41 80 69 69

Vendredi 22 février – 20h30 : Philippe Chagne Quintet « My Mingus Soul »

Des big bands de Michel Pastre et Laurent Mignard, aux formations Take 3 ou Men in Bop, Philippe Chagne est de tous les bons plans !

Philippe enseigne au conservatoire de Chevilly-Larue depuis près de 20 ans, et s’est produit régulièrement dans notre jazz club.  Il propose ce soir de célébrer  la sortie de son dernier opus dédié à la musique  du génial compositeur et contrebassiste Charles Mingus.

Il s’est entouré pour notre concert de  compagnons de musique de longue date et d’instrumentistes qui savent aussi bien s’exprimer sur le blues, le bop ou  le free jazz ; Carl Schlosser (saxo-ténor, flute), Franck Jaccard (piano), Laurent Vanhée (contrebasse), Alban Mourgues (batterie)…tous indispensables à la musique de Mingus ! Et il y aura une invitée surprise pour ce concert… Olivier Defays (saxo-alto) et Jerry Edwards (trombone) complètent le casting sur le disque.

La presse est unanime pour célébrer la sortie de cet album :

« Rendre hommage à l’immense contrebassiste Charlie Mingus n’est pas chose aisée. L’expérience montre qu’avec un peu d’audace, un brin de modestie, surtout beaucoup de talent et de travail, certains y arrivent. C’est l’histoire du nouveau disque de Philippe chagne. Un panaché des plus beaux morceaux de Mingus, tandis que d’autres semblent sortir du Mingus intime de Philippe Chagne. Les arrangements coulent de source, la meilleure des qualités pour ce genre d’exercice. Les deux compositions signées Chagne sont à la hauteur. » Politis

« A la fois lyrique et révolté, déchiré, tendre et vachard, c’est à Philippe Chagne que nous devons ce bonheur renouvelé d’une musique intemporelle ».  L’Académie du Jazz

« C’est un bel album qui fait du swing son principe fondamental. Les musiciens jouent magnifiquement, grâce aussi à une superbe rythmique. Laurence Allison a quelque chose de très poignant. Mingus doit être heureux de les voir lui rendre hommage. C’est du bel ouvrage».  Patrick Artéro

« C’est une découverte pour moi. Philippe a fait un CD avec des arrangements formidables et le choix des musiciens est exemplaire. On dirait que tout a concouru pour faire un moment de grâce, magique. Je suis certaine de découvrir des choses avec chaque écoute. Philippe Chagne a produit un chef d’œuvre. On a l’impression que tout coule de source ». Rhoda Scott

Rien à ajouter, venez vous en rendre compte  par vous-même !

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Ouverture des portes à 20h00
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.