Vendredi 1er juin – The « re-encounter » quintet

Gary Smulyan (sax baryton), Ralph Moore (sax ténor), Olivier Hutman (piano), Stephane Kurmann (contre basse), Bernd Reiter (batterie)

Notre concert du mois de mai est exceptionnellement déplacé au 1er juin pour pouvoir profiter de la tournée de ces deux importants musiciens internationaux dans notre « Jazz-Club »
GARY SMULYAN-RALPH MOORE « Re-Encounter » accompagnés par le trio d’Olivier Hutman.

Gary SMULYAN est considéré comme le plus exceptionnel des saxophonistes barytons actuels. Il a commencé à travailler avec l’orchestre explosif de Woody Herman en 1978 avant de monter à New York en 1980 pour se joindre à l’orchestre de Mel Lewis. Il a travaillé avec des vedettes telles Freddie Hubbard, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Chick Corea, Tito Puente, Ray Charles, B.B. King, Diana Ross… Il demeure l’un des membres du « Vanguard Jazz Orchestra », du grand orchestre de Dave Holland, du Dizzy Gillespie All Stars Big Band et du Joe Lovano Nonet.

La plus grande influence de Smulyan reste l’enregistrement de Pepper Adams, un classique, « The Encounter » avec Zoot Sims, Tommy Flanagan, Ron Carter et Elvin Jones. C’est cet album qui sert de référence pour cette rencontre avec Ralph Moore.

Ralph MOORE, saxophoniste ténor de classe internationale est né à Londres. Il émigre aux USA en 1970, étudie au Berkeley College avant de s’installer à New York en 1981. Il a travaillé avec le quintet du pianiste Horace Silver aux USA, en Europe, au Japon et avec des groupes tels ceux de Roy Haynes, The Mingus Dynasty et Freddie Hubbard. Plus tard il a rejoint le Dizzy Gillespie’s Reunion Big Band et enregistré avec Kenny Barron, Ray Brown, Kevin Eubanks, Gene Harris, Roy Haynes, Bill Mays, Valery Ponomarev, Jimmy Knepper et le Brian Lynch Sextet. Il a aussi joué au Village Vanguard à New York avec JJ. Johnson.

Pour cette tournée et notre concert Smulyan and Moore seront accompagnés par l’admirable pianiste parisien Olivier HUTMAN, qui a travaillé dans toutes sortes de styles, avec des artistes de variétés comme Henri Salvador, Charles Aznavour, Yves Montand ou des solistes du jazz ; Pepper Adams, Art Farmer, Clark Terry, James Moody, Michel Legrand, Dee Dee Bridgewater, Stephane Grappelli, Steve Grossman, Tom Harrell, Roy Hardgrove et bien d’autres.

Stephane KURMANN est l’un des bassistes européens les plus en vue. Il a joué avec de grandes pointures : Chet Baker, Wild Bill Davison, Mal Waldron, Harold Mabern, Lee Konitz ou Steve Grossmann et participé à de nombreux enregistrements tant aux Etats-Unis qu’au Brésil. Son tempo parfait et son intense sens musical apportent un soutien inégalable à chacun des orchestres où il intervient.

Bernd REITER, batteur autrichien, vainqueur du prix « Hans Koller » en 2006 vit maintenant à Paris. Lui aussi a travaillé avec les illustres Harold Mabern, Kirk Lightsey, Den Menza, Steve Grossman, Charles Davis.

Ce quintet hors du commun vous garantit une musique énergique, profonde, swinguant à son plus haut niveau de professionnalisme et d’enthousiasme. Encore une soirée à ne pas manquer !

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *