Vendredi 29 mars – 20h30. Cabaret Chanson : Les amis de Pierre « Autour de Pierre Barouh »

Dominique Cravic, Claire Elzière et Laurent Valero se sont rencontrés à Rochefort pour une carte blanche autour de… Pierre Barouh. « La vita amico e l’arte dell’ incontro » (La vie c’est l’art des rencontres). L’amitié s’est installée, Pierre lui s’est absenté il y a deux ans, l’envie de le célébrer en chansons et en musique a vu le jour.
Il y a des années où l’on a envie de chanter Pierre…
Longtemps le producteur aventureux, aventurier, inlassablement disponible au talent des autres comme il aimait à le dire, a éclipsé l’auteur de chansons qu’il n’a jamais cessé d’être depuis son adolescence. Son répertoire est vaste, mais s’il est l’auteur de textes entrés dans le patrimoine (La bicyclette, Un homme et une femme, Des ronds dans l’eau…) un grand nombre de ses chansons restent à découvrir.
Ainsi est née l’idée d’un cabaret dédié à ses chansons.
On aurait aimé le faire avec lui ce cabaret, mais si Pierrot s’en est allé, ses chansons ne demandent qu’à être chantées par les uns rencontrant les autres.
Un voyage dans l’univers des mots de Pierre, c’est l’idée de ce5e soirée que vous proposent Claire Elzière (voix), Eric Guilleton (guitare, voix, ukulélé), Dominique Cravic (guitare, ukulélé, voix), Laurent Valero (violon alto,  bandonéon, flûtes) et Grégory Veux (piano, voix).
Un moment inédit à partager avec le public, dans l’esprit qui était le sien, ouvert et curieux, à l’image du label Saravah qu’il fonda en 1966 et dont le riche catalogue est un manifeste de toutes les esthétiques musicales à lui tout seul.
Des chansons de Pierre dans une veine « française » mais aussi ses versions françaises des grands standards de la bossa-nova, genre qu’il adorait et dont il aida à la diffusion en France.

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – Chevilly-Larue
Bar, boissons et restauration légère à prix doux
Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Pas de réservation – Places à la salle le jour même
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 20h45

Vendredi 15 mars – 20h30 : Robin McKelle au Théâtre André Malraux

Après un album résolument pop, Robin McKelle signe son grand retour au jazz.

Acoustique, c’est le maître mot qui accompagne le retour de cette chanteuse, native de Rochester, à des sonorités plus jazz.

Un piano, une guitare, des percussions et une voix caméléon inspirée de la Soul et du Rythm’n Blues. De la composition aux arrangements, la jazzwoman à la voix rauque est omniprésente sur cet album minimaliste. Robin McKelle embrasse tous les styles de ces musiques qui parlent si bien de l’âme et elle nous livre un concert inédit.

Un 8ème opus sous le signe de la maturité, le groove en trait d’union.

Chant, composition, direction artistique : Robin McKelle
Piano, Fender Rhodes et orgue : Shedrick Mitchell
Basse : Vicente Archer
Percussions : Daniel Sadownick
Guitares : Marvin Sewell & Al Street
Saxophones : Chris Potter

La presse en parle :

 » Il faut être musicienne pour entendre les qualités d’un accord, un peu sorcière pour se glisser dans les harmonies et déjouer les pièges, un peu équilibiriste pour frôler les dissonances et se rattraper le ton d’après […] Voilà, quand on a tout ça, on peut prétendre rivaliser avec Robin Mc Kelle, mais sans aucune chance d’y parvenir  bien sûr… » André Manoukian, France Inter

Théâtre André Malraux – Place Jean-Paul Sartre – 94 Chevilly-Larue
Plein tarif : 23€ – Adhérents Jazz à Chevilly et – 25 ans : 12€
Réservation indispensable au 01 41 80 69 69

Vendredi 22 février – 20h30 : Philippe Chagne Quintet « My Mingus Soul »

Des big bands de Michel Pastre et Laurent Mignard, aux formations Take 3 ou Men in Bop, Philippe Chagne est de tous les bons plans !

Philippe enseigne au conservatoire de Chevilly-Larue depuis près de 20 ans, et s’est produit régulièrement dans notre jazz club.  Il propose ce soir de célébrer  la sortie de son dernier opus dédié à la musique  du génial compositeur et contrebassiste Charles Mingus.

Il s’est entouré pour notre concert de  compagnons de musique de longue date et d’instrumentistes qui savent aussi bien s’exprimer sur le blues, le bop ou  le free jazz ; Carl Schlosser (saxo-ténor, flute), Franck Jaccard (piano), Laurent Vanhée (contrebasse), Alban Mourgues (batterie)…tous indispensables à la musique de Mingus ! Et il y aura une invitée surprise pour ce concert… Olivier Defays (saxo-alto) et Jerry Edwards (trombone) complètent le casting sur le disque.

La presse est unanime pour célébrer la sortie de cet album :

« Rendre hommage à l’immense contrebassiste Charlie Mingus n’est pas chose aisée. L’expérience montre qu’avec un peu d’audace, un brin de modestie, surtout beaucoup de talent et de travail, certains y arrivent. C’est l’histoire du nouveau disque de Philippe chagne. Un panaché des plus beaux morceaux de Mingus, tandis que d’autres semblent sortir du Mingus intime de Philippe Chagne. Les arrangements coulent de source, la meilleure des qualités pour ce genre d’exercice. Les deux compositions signées Chagne sont à la hauteur. » Politis

« A la fois lyrique et révolté, déchiré, tendre et vachard, c’est à Philippe Chagne que nous devons ce bonheur renouvelé d’une musique intemporelle ».  L’Académie du Jazz

« C’est un bel album qui fait du swing son principe fondamental. Les musiciens jouent magnifiquement, grâce aussi à une superbe rythmique. Laurence Allison a quelque chose de très poignant. Mingus doit être heureux de les voir lui rendre hommage. C’est du bel ouvrage».  Patrick Artéro

« C’est une découverte pour moi. Philippe a fait un CD avec des arrangements formidables et le choix des musiciens est exemplaire. On dirait que tout a concouru pour faire un moment de grâce, magique. Je suis certaine de découvrir des choses avec chaque écoute. Philippe Chagne a produit un chef d’œuvre. On a l’impression que tout coule de source ». Rhoda Scott

Rien à ajouter, venez vous en rendre compte  par vous-même !

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Ouverture des portes à 20h00
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.

Vendredi 25 janvier 2019 – 20h30 : Jean-Philippe Bordier Quartet

Jean-Philippe Bordier, guitariste et compositeur dans la lignée des Kenny Burrell ou George Benson, habitué des scènes parisiennes vous présente son nouveau CD « Hipster’s Alley ». Accompagné des talentueux : Andreas Neubauer (Larry Coryell, Bireli Lagrene) à la batterie, Guillaume Naud à l’orgue et Pascal Bivalski au vibraphone, ils jouent dans une orchestration originale une musique festive et pleine de swing teintée de diverses influences : jazz, caraïbes, funky groove.

« Son combo guitare-orgue-batterie augmenté d’un vibraphone donne une double couleur à ses compostions. De «Havana Twist» à «Korsika», en passant par «Mars’ Waltz», le guitariste nous délecte de son phrasé. Pascal Bivalski l’accompagne dans un jeu d’équilibriste sur «Havana Twist» tandis que Guillaume Naud apporte une sonorité ouatée pour donner plus de charme à l’expression de ce titre. «Quicky Boy» constitue un grand moment de ce disque avec une expression très bleutée du guitariste et la vigueur du soutien de l’orgue et du jeu sur les fûts d’Andreas Neubauer. Les influences de Bordier transparaissent au gré de ses interventions, Jimmy Raney pour la finesse de son jeu («Pick me Up»), Kenny Burrell et son côté blues marqué («Colors of Jupiter»), mais aussi Wes Montgomery («Hipster’s Alley). » Michel Maestracci  – Jazz Hot

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – CHEVILLY-LARUE
Bar – Assiettes repas – Boissons
Adhésion annuelle : 10 € – Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Entrée non adhérent : 20 € – Pas de réservation – Places à la salle le jour même.
Ouverture des portes à 20h00
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités.

Vendredi 11 janvier à 20h30 – Cabaret Chanson : Danny Buckton Trio

« Ils portent un nom de jazz band anglo-saxon mais font … de la chanson française, héritière de Brassens et des Ogres de Barback, à la plume bien tournée, doublée d’une belle énergie sur scène. On y sera. » Télérama Sortir

Danny Buckton s’agrandit en accueillant de nouveaux instruments. Le chanteur Buckton se délecte à chanter des textes qu’il s’est à l’évidence régalé à écrire. Ses potes sont ardents et toniques sur leurs instruments. La joyeuse bande se marre bien avec le récit de situations burlesques où l’hyperréalisme permet la truculence.

On palpe la poésie du métro, de l’adultère, de la rue, de la vieillesse, de l’ennui, du froid, de la pluie. Tout cela sur des rythmes blues, jazz, bastringue, tango, rap. Comme nous y a habitués Thibault, alias Danny, des phrases musicales connues parsèment les compositions, parfois des situations ou des mots, et nous voilà redirigés vers Brassens, La Rue Ket’… Tout cela est plus profond qu’il n’y parait, car la dérision aide bien. « On s’en balance, on s’en réjouit » Annie Claire – Francofans

Avec Danny BUCKTON : Voix/guitare  –  Come HUVELINE :  batterie/guitare  –  Renan RICHARD saxophone-baryton/jouets  –  Francisco ARAYA-CANDIA : ingénieur du son

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94 – Chevilly-Larue
Bar, boissons et restauration légère
Entrée : 10 € – Étudiants : 5 €
Pas de réservation – Places à la salle le jour même
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 21h00

Joyeuses Fêtes à tous !

Toutes l’équipe de Jazz à Chevilly vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et plein de bonnes choses (jazz y compris) au pied du sapin !

Joie, bonheur et santé à vous et à vos proches.

À l’année prochaine…  Rendez-vous le vendredi 11 janvier pour notre première soirée cabaret !