Jeudi 30 septembre – 20h30 : Scott Hamilton & Mike Cheret Quintet

Scott Hamilton est un des plus grands maîtres du sax ténor swing et tout simplement un des plus beaux sons de saxophone de la planète.

Aux cotés  des légendes du jazz depuis ses 20 ans, il est le lien direct entre Flip Philips, Gerry Mulligan, Al Cohn et tous ces grands avec qui il a joué et enregistré, et la génération actuelle dont        Michael Cheret fait partie.

Leur amour du beau son et du swing a soudé entre eux une forte complicité depuis 2012, et c’est autour des plus beaux standards du jazz et des compositions de Al Cohn et Zoot Sims qu’ils aiment se retrouver régulièrement.

Cette formation ne jouera que dans deux clubs parisiens pour cette tournée : Le Sunset, rue des Lombards et… notre salle Léo Ferré ! Le concert aura exceptionnellement lieu un jeudi pour profiter de cette occasion.

Ne manquez donc pas cette chance de croiser ce véritable mythe du saxophone, accompagné en plus par la fine fleur du swing parisien.

Scott Hamilton avait été célébré par Michel Jonasz dans sa chanson « La boîte de Jazz » en 1985. Rappelez-vous : « J’aime tous les succès de Duke Ellington, tous les standards d’Oscar Peterson, Lionel Hampton, Scott Hamilton, Duke Ellington… ». Que du beau monde.

Un mythe, on vous dit !

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94150 Chevilly-Larue
Tarifs adhérent : 10€, non adhérent : 20€, adhésion annuelle : 10€, étudiants et apprentis : 5 €, les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Passe sanitaire, port du masque et réservation obligatoire par courriel à jazzachevilly@free.fr
Bar – Assiettes repas (sur réservation) – Boissons
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 20h30

Vendredi 10 septembre – 20h30 : « On n’est pas là pour se faire engueuler », chansons de Boris Vian.

« Un spectacle barockn’roll », dixit Patrick Vian

Chanté par Anne Calas, avec Patrick Reboud et son grand orchestre. Mise en scène  Denis Bernet-Rollande

Ce spectacle jubilatoire, salué par le propre fils de Boris Vian, est le fruit d’un joyeux trio joueur et inventif qui repousse sans cesse les limites de ce qui est permis avec la précision d’une mécanique d’horlogerie. La fantaisie de son metteur en scène permet au deux interprètes de se glisser dans un écrin sur mesure avec une merveilleuse complicité.

Masculins ou féminins, les personnages se succèdent, abordant allègrement la question du genre. Des instruments, des objets inattendus, apparaissent et disparaissent. Chacun joue sa partition et développe ses multiples talents avec délectation. Les chansons nous émeuvent, nous bousculent, nous sidèrent. Le public retrouve avec bonheur les grandes chansons qu’il connaît. Il en découvre d’autres, plus rarement entendues, qui sont aussi de véritables bijoux. Des chansons sensibles, intimes, écrites pour les femmes et chantées par elles. Étonnamment actuelles. D’une formidable liberté de ton.

L’œuvre de ce touche-à-tout de génie, figure emblématique de la vie musicale et littéraire parisienne d’après-guerre, fournit tout ce dont on peut rêver pour créer un spectacle irrévérencieux et fantasque : l’absurdité du mal, la politesse du désespoir, les gags les plus burlesques et les délires les plus joyeux.

Alors, chanter, jouer Vian, c’est un peu comme monter dans un grand accélérateur de particules avec la sensation, voire le secret espoir, de n’en jamais revenir.

Salle Léo Ferré – 65, Avenue du Président F. Roosevelt – 94150 Chevilly-Larue
Pas de restauration
Tarifs adhérent : 10€, non adhérent : 20€, adhésion annuelle : 10€, étudiants et apprentis : 5 €
Passe sanitaire, port du masque et réservation obligatoire par courriel à jazzachevilly@free.fr
Les mineurs et les demandeurs d’emploi sont nos invités
Ouverture des portes à 20h00 – Concert à 20h30

Samedi 4 septembre à 16h30 : Nirek Mokar & His Boogie Messengers au parc départemental Petit-Leroy de Chevilly-Larue. En partenariat avec le Département du Val de Marne

Nirek Mokar est un jeune pianiste Parisien de 19 ans qui a grandi dans le 17ème arrondissement. C’est en ayant la chance de pouvoir écouter et voir jouer tous les grands spécialistes du Boogie-Woogie au « Paris Boogie Speakeasy » où travaillait son père quand il était tout petit qu’il a eu le coup de foudre pour le piano Boogie Woogie. Il y a seulement 6 ans et en suivant les conseils de ses aînés (Jean-Paul Amouroux, Jean-Pierre Bertrand, Jean-Baptiste Franc…) il commence en autodidacte à apprendre sur le piano du Paris Boogie Speakeasy car il n’avait pas de piano chez lui !

Passionné par cette musique et aussi par le Blues, le Swing et le Rock’n’roll, il s’y consacre autant qu’il peut aussitôt ses cours terminés. Faisant preuve d’une maturité étonnante et d’un swing exceptionnel, il devient vite le petit chouchou des amateurs de Boogie de tout Paris mais pas que.

S’il ne manque pas une occasion de venir faire le bœuf au célèbre Caveau de la Huchette, il a déjà été invité à jouer dans de nombreux festivals en France (Laroquebrou, Jazz au Phare, Blues sur Seine, La Baule Jazz Festival) mais aussi à l’étranger (en Suisse, Angleterre, Hongrie, Norvège, Allemagne, Autriche, Espagne et aux États-Unis).

En avril 2020, il sort son 3ème CD avec ses Boogie Messengers. Un répertoire qui mélange compositions originales et standards du Rhythm ‘N Blues. Un vrai groupe dans lequel de vieux briscards qui swinguent, soutiennent et mettent en valeur tout le talent du nouveau prodige français du Boogie-Woogie… Avec Nirek Mokar (piano), Claude Braud (saxophone ténor), Stan Noubar-Pacha (guitare), Thibaut Chopin (contrebasse), Simon Boyer (batterie).

Parc départemental Petit-Leroy
Rue du Lieutenant Petit-Leroy
94550 Chevilly-Larue

Entrée libre et gratuite

Samedi 28 août à 15h00 : Cat & The Mint à la base de Loisir de Créteil en partenariat avec le Département du Val de Marne

La bête de scène incarnée par l’étonnant Cat Lee King est un des chefs de file européens du Rythm’n’blues et du rock’n’roll des années 50. Allemand originaire de Bonn, il sait vraiment surprendre avec sa dextérité de pianiste blues autodidacte, son énergie débordante et sa voix rauque si typique.

Accompagné par la fine fleur du rhythm’n’blues français, il joue avec passion un répertoire fortement influencé par la musique des années 40 et 50.

Bien implanté en Allemagne, il tourne désormais dans toute l’Europe avec The Mint, du Breda Jazz Festival (Pays-Bas) au Jazz Ascona Festival (Suisse) en passant par Rhythm Riot Festival (GB) et un grand nombre de dates en France dont Marseille devant 4000 personnes.

Un groupe dont la présence scénique et le contact au public sont indéniablement une des forces : Let the good times roll !

Avec : Cat Lee King (chant & piano), Mathias Luszpinski (saxophone tenor), Julien Broissand  (guitare et chant), Stéphane Barral (contrebasse) & Simon Boyer (batterie)

Base de loisirs de Créteil
9 rue Jean Gabin
94000 Créteil

Entrée libre et gratuite

Samedi 7 août à 15h00 : Cecilya Mestres & Los Hot Tamales au parc départemental du Champs Saint Julien à Valenton en partenariat avec le Département du Val de Marne

Cecilya Mestres est née en 1992 à Vilafranca del Penedès, Barcelone. Elle a commencé à étudier la musique à l’âge de trois ans, acquérant une connaissance du langage musical, du chant et du piano dans différentes écoles en Catalogne, Espagne.

Depuis l’âge de 14 ans, elle a également chanté et composé dans plusieurs groupes de styles musicaux différents.

L’artiste est également reconnu à l’Espagne pour sa participation à la cinquième édition espagnole de la célèbre émission de télévision « The Voice » en 2017.

En France, Cecilya dirige son groupe de rhythm’n’blues et rock’n’roll stars avec le guitariste Francky Gumbo. « Cecilya & Los Hot Tamales » ont déjà enregistré sa première maquette et ils ont joué dans les clubs de jazz les plus emblématiques de Paris (Le Caveau de la Huchette, Sunset Sunside, Le Balajo,…). Ils ont aussi joué partout en France, en Suisse et en Espagne, dans les clubs et festivals comme le Disney Rock’n’roll Festival à Disneyland Paris ou le Festival des Terrasses de Crans-Montana en Suisse. En 2020, ils sont sur l’affiche des grands festivals européens comme l’American Tours Festival et le Béthune Retro Festival.

Parc départemental du Champs-Saint-Julien
Avenue du Champ-Saint-Julien
994460 Valenton

Entrée libre et gratuite

Samedi 10 juillet à 15h00 : Hommage à Sidney Bechet au parc du Coteau de Bièvre à Gentilly en partenariat avec le Département du Val de Marne

Le saxophoniste soprano Olivier Franc est reconnu par les critiques comme étant le meilleur disciple de Sidney Bechet et a obtenu le prix du Hot Club de France en 1997. Tout en restant fidèle au style et à l’esprit de la musique de Sidney Bechet, Olivier Franc propose une musique nouvelle et personnelle avec des compositions originales.

Pour rendre hommage à la musique de son maître et à l’un des plus grands musiciens de jazz, Olivier Franc a réuni autour de lui un véritable « All Star », composé de musiciens parisiens : son fils Jean-Baptiste Franc au piano, Benoît de Flamesnil au trombone, Gilles Chevaucherie à la contrebasse et Thomas Racine à la batterie. Le répertoire de l’orchestre rassemble des compositions de Sidney Bechet, des grands standards du jazz, mais aussi quelques compositions originales qui donnent un caractère unique et inoubliable à leurs prestations !

Parc départemental du Coteau de Bièvre
Entrée côté Arcueil par le 58 avenue Raspail
94250 Gentilly

Entrée libre et gratuite